Le marché du 14 juillet: l’art de vivre à la française au pied du pont Charles

12-07-2013

La cinquième édition du désormais traditionnel marché français de Prague s’est ouverte, jeudi, à proximité du pont Charles, sur la petite place de l’île Kampa. Jusqu’au dimanche 14 juillet, jour de la fête nationale française, une vingtaine de stands proposent des produits venant de l’ensemble des régions françaises, le tout accompagné de nombreuses animations musicales. Reportage de Julien Morice, qui est allé à la rencontre des organisateurs et des passants.

Photo: CTKPhoto: CTK Sur une petite place au centre de Prague flottent des petits drapeaux bleu, blanc, rouge. Une voix ressemblant étrangement à celle d’Edith Piaf se laisse entendre, tandis que les arômes et saveurs entremêlés de la lavande et du jus de vigne attirent l’odorat par leur délicatesse. Les touristes, nombreux à Prague lors de cette période estivale, n’hésitent pas à aller jeter un coup d’œil sur les spécialités proposées. Un groupe de Français en visite dans la capitale tchèque depuis lundi a d’ailleurs découvert avec surprise ce marché aux couleurs tricolores :

« C’est la découverte d’un tout petit coin de France dans la capitale de la République tchèque, ce qui est surprenant dans le dédale des petites rues qui nous ont menés ici. Nous allons déambuler un peu entre les étales et voir si des produits nous intéressent, non pas pour acheter parce que je pense qu’on a les mêmes en France, mais pour voir comment est vue la France à travers les yeux des Tchèques. »

Fromages, vins, armagnac, crêpes... les différentes gastronomies régionales sont représentées comme il se doit. Mais le marché du 14 juillet, c’est aussi un programme musical qui met en valeur la chanson française. Le groupe tchèque ‘Voilà’ a ainsi animé le début d’après-midi grâce à son répertoire riche qui va d’Edith Piaf à Desireless en passant par Jacques Prévert.

Photo: CTKPhoto: CTK Luca est lui présent pour la deuxième fois à ce marché. Il vend des escargots, un produit qui avait rencontré un immense succès l’année dernière. Luca nous livre son impression sur l’atmosphère particulière qui règne sur le marché et sur la vision qu’ont les Tchèques de cet évènement :

« Le marché est vraiment joli, bien organisé parce qu’on ne trouve rien de similaire à Prague. Tout le monde bouge, s’amuse, il y a de la musique toute la journée, de la bonne nourriture. Le public tchèque aime bien le marché, car il peut découvrir des produits qu’il ne trouve pas tous les jours. Il voit un peu comment les Français vivent au jour le jour. C’est une expérience directe de la vie française sur les marchés tchèques. »

Des Français expatriés profitent eux aussi de l’opportunité pour découvrir certaines spécialités de leur pays natal.Vendeur de fromages sur le marché, Jean en profite pour découvrir des vins de différents crus :

Photo: CTKPhoto: CTK « Le fait d’être sur un marché français permet de découvrir des produits dont je n’avais pas même connaissance avant de quitter la France. L’ambiance des marchés est toujours sympathique, ça n’existait pas vraiment à Prague auparavant. C’est bien et je pense que ça plaît aux Tchèques aussi. Tout en étant en dehors de la France, ça permet de découvrir des produits français et de ne pas se sentir aussi loin de chez soi. »

Cette année, le sud-ouest de la France est mis à l’honneur. Vins de Gascogne et salaisons du Pays basque sont les principaux produits représentés. Et ce vendredi, la fanfare des ‘Dandys de Saint-Mont’, venue de Gascogne spécialement pour l’occasion, compte bien recréer une ambiance de féria.

La convivialité semble donc être le maître mot pendant ces quatre jours. Organisateur du marché, Thomas Bouton analyse l’engouement autour de cet évènement qui semble désormais incontournable :

Photo: CTKPhoto: CTK « On espère faire aussi bien que l’année dernière. Cela fait quatre ans que l’évènement existe déjà. Le marché est suivi par beaucoup de gens qui l’apprécient. Comme le disait monsieur l’ambassadeur de France, ce n’est pas uniquement un marché où on est là pour vendre, mais c’est aussi un moment où on a plaisir à se retrouver, autour d’un petit verre, d’une table, pour passer un bon moment, écouter de la musique, rencontrer des gens… Je crois que c’est un énorme point de rencontre. La population est très heureuse en général. Beaucoup de Français y viennent, mais énormément de Tchèques viennent aussi passer un bon moment avec nous. »

Pour profiter de cette bonne humeur, les amoureux de musique et de gastronomie française ont donc encore jusqu’à dimanche pour profiter de cette célébration de l’art de vivre à la française en plein cœur de Prague, sur l’île de Kampa.

12-07-2013