Le marché français de Prague fête ses dix ans

13-07-2017

Le marché français est de retour à Prague. Jusqu’à dimanche, la gastronomie et les vins français sont à retrouver à Kampa, à deux pas du pont Charles, le tout dans une ambiance musicale et festive.

C’est déjà la dixième édition du désormais traditionnel marché français de Prague. Malgré un temps incertain, les curieux étaient au rendez-vous mercredi, pour le premier jour de l’événement. Il réunit une vingtaine de commerçants français pour cinq jours, installés pour l’occasion en plein cœur du Prague touristique. Un emplacement qui permet à l’événement d’attirer un public varié, comme l’explique son organisateur, Thomas Bouton :

« On a les touristes qui descendent du pont Charles, qui sont curieux et qui viennent. On a les expatriés d’origine française qui vont arriver en général à l’heure de l’apéritif. Enfin, on a les Tchèques qui aiment beaucoup la France, qui viennent parce qu’ils y retrouvent une atmosphère de marché français, et qui aiment pratiquer la langue aussi. »

Photo: Facebook de Francouzský trh - Le marché françaisPhoto: Facebook de Francouzský trh - Le marché français On y retrouve les exposants fidèles à l’événement, qui proposent les habituels vins, fromages et autres saucissons. Au bout du marché, des groupes de musique se relayent sur une petite scène pour assurer l’animation toute la journée. Grégory, qui gère le restaurant Papi Oliver, est quant à lui présent pour la première fois :

« Aujourd’hui, je suis venu sur le marché pour proposer des petits croque-monsieur roulés au beurre clarifié, vous avez aussi des petites brochettes d’onglet aux poivrons. Ici vous avez des petites cuisses de grenouille marinées à l’ail et au romarin, une ratatouille. Je sers aussi ma terrine de foie gras maison et vous avez une petite soupe glacée pomme-concombre-coriandre. »

Parmi les nouveautés également, Pascal Magon représente l’entreprise BiboVino, installée depuis un an à Prague. Il présente avec enthousiasme son concept de vin haut-de-gamme en cubi :

Photo: Facebook de Francouzský trh - Le marché françaisPhoto: Facebook de Francouzský trh - Le marché français « Il n’y a que des avantages : c’est 40% moins cher qu’en bouteille et quand vous ouvrez une bouteille, au bout de deux jours elle est foutue, l’oxydation se fait. Là il n’y a pas de retour d’air, donc vous avez deux mois pour le consommer. L’avantage de ces deux mois c’est qu’on ne rajoute pas de sulfites, on revient sur le vin réel. C’est aussi pratique et écologique. »

Nouveaux comme anciens exposants, tous sont ravis de voir les passants déambuler et s’attabler, qu’ils soient simples curieux ou déjà habitués.

13-07-2017