Le phénomène Angélique

06-03-2007

Angélique, marquise des Anges, n'a pas dit son dernier mot. La popularité en Tchéquie de cette héroïne des romans d'Anne et Serge Golon et de la série de films réalisés par Bernard Borderie est un phénomène qui mérite une étude sociologique. Angélique incarnée à l'écran par Michèle Mercier revient très régulièrement dans les foyers tchèques grâce à la télévision et on en redemande. Dans sa conquête du public actuel Angélique ne s'arrête pas là. Aujourd'hui, elle s'attaque à la comédie musicale.

Monika Absolonova, photo: CTKMonika Absolonova, photo: CTK C'est pour ce mardi qu'on a préparé la première du spectacle « Angélique, marquise des Anges » au théâtre Broadway à Prague. 100 000 billets ont déjà été vendus, et le producteur Oldrich Lichtenberg se félicite de ce record. On espère que la comédie musicale atteindra 350 reprises. L'héroïne indomptable de l'époque de Louis XIV revivra grâce à la chanteuse tchèque Monika Absolonova. C'est elle qui rêvait de jouer Angélique au théâtre et c'est pour elle que le compositeur Michal David a créé la partition de ce spectacle en utilisant le thème de Michel Magne tiré de la bande sonore du film. Trois chanteuses, dont Monika Absolonova, joueront en alternance le rôle titre dans des costumes somptueux dessinés par Roman Solc. Pour évoquer les fastes de la cour de Louis XIV et des harems orientaux il a fallu créer deux centaines de costumes dont douze pour Angélique. Ses grandes robes d'apparat pèsent jusqu'à 10 kilos.

Le spectacle a été monté par le metteur en scène d'opéra Jozef Bednarik. Il le conçoit comme une histoire pour faire rêver les spectatrices. « C'est un conte romantique pour enfants et adultes dans lequel nous avons réussi à évoquer l'atmosphère d'époque », dit le metteur en scène qui se demande quelle sera la réaction de la critique. Quoi qu'il en soit, il est évident que même la critique la plus sévère ne pourra pas vraiment influencer le public. Même si les artisans de cette production sont accusés de mauvais goût, cela ne pourra rien changer à l'engouement des spectateurs pour Angélique, héroïne qui leur permet d'assouvir leur faim d'histoires romantiques.

06-03-2007