Le tourisme entre Prague et Paris en 2009

07-04-2009

Attirer davantage de touristes français en République tchèque, voilà le but principal des campagnes de promotion et des activités déployées par la représentation de la Centrale tchèque du tourisme /Czech Tourism/ à Paris. Parmi la trentaine qui existe de par le monde, la représentation parisienne est l’une des plus actives. Le mérite en revient à sa jeune directrice Lenka Petržilková qui est venue à Prague pour parler des projets pour 2009. Radio Prague qui l’a invitée au micro lui a d’abord demandé de présenter son bureau :

Lenka PetržilkováLenka Petržilková « L’antenne de l’Office national tchèque de tourisme à Paris existe depuis 1997. Nos bureaux et notre office d’information pour les touristes siège au Centre tchèque, 18 rue Bonaparte. Nous sommes ouverts bien évidement au grand public, mais nous travaillons également avec les professionnels du tourisme. »

La liste de vos activités est riche et longue, pouvez-vous en citer quelques événements et quelques manifestations les plus importantes ?

 « La manifestation la plus importante pour le grand public a eu lieu à Paris au mois de mars, c’était le salon ‘Le monde à Paris’ qui a été très bien fréquenté par le public français. On a été présent également au salon du golf, au mois de mars, car le golf devient l’un des thèmes de promotion de la République tchèque en France. »

Quelles sont les destinations les plus prisées des touristes français ?

 « Les touristes français préfèrent avant tout la capitale Prague, il faut dire que 75% des touristes français qui viennent en RT restent seulement dans la capitale. Pour ce qui est des régions, les plus demandées par les Français sont la Bohême du sud et les châteaux, ensuite les monuments de l’UNESCO, et on pourrait peut-être citer encore les villes d’eau de Carlsbad et Marienbad qui ont une renommée assez importante en France. »

Avez-vous des statistiques sur le nombre d’entrées de touristes français en République tchèque ?

 « L’année dernière, il y a eu 240 000 touristes qui sont venus en République tchèque, et la France se trouve actuellement à la 9e position parmi les pays émetteurs… »

Vous croyez que la tendance sera toujours à la hausse, avec la récession économique ?

 « En ce qui concerne l’évolution de cette année, moi je veux rester optimiste, j’espère que ce chiffre de 240 000 touristes français par an sera maintenu. J’espère aussi que la crise va peut-être va inciter les touristes français à voyager dans les pays européens, dans les destinations plus proches… »

Comment pourrait-on caractériser le touriste français qui décide de se rendre en République tchèque ?

 « Pour le touriste français qui est très curieux, qui veut voyager pour découvrir, la République tchèque a l’image d’une destination très riche culturellement, donc le touriste français qui décide de venir en République tchèque, c’est essentiellement pour visiter les monuments, les châteaux, les villes. Mais le touriste français est également curieux au niveau de la gastronomie. On n’a pas encore la réputation d’une destination vraiment gastronomique, mais on fait vraiment des efforts pour promouvoir la République tchèque en tant que destination gastronomique également, et avec deux étoiles Michelin cette année, j’espère que ce sera un peu plus facile. »

07-04-2009