Le « tourisme thérapeutique » fleurit en République tchèque

06-09-2004

Des dizaines voire des centaines d'étrangers, Allemands et Autrichiens pour la plupart, pourraient bientôt envahir les cabinets de dentistes en République tchèque, selon le quotidien Deniky Bohemia. Un phénomène qui ne fait que compliquer une situation déjà critique dans le secteur dentaire.

A la baisse du nombre de dentistes en République Tchèque, qui oblige à patienter parfois des mois avant d'obtenir un premier rendez-vous, s'ajoute un nouveau phénomène: l'arrivée de clients étrangers. Les caisses d'assurances maladies des pays voisins seraient déjà en train d'organiser des voyages « thérapeutiques » pour leurs clients. Le calcul est simple : les caisses d'assurances maladies autrichiennes ou allemandes couvrent les frais en stomatologie de la même manière dans tous les pays de l'Union européenne. Or, les soins en République tchèque coûtent cinq à dix fois moins cher pour une qualité de service identique à celle des pays voisins. Une réalité qui incite les assurances étrangères à pousser leurs clients à venir ici. C'est une tendance qui va se confirmer, estime Jiri Pekarek, de la Commission tchèque pour la stomatologie, interviewé par Deniky Bohemia.

Conséquence de l'élargissement à l'est de l'UE, ce phénomène, qui touche la République tchèque mais aussi la Pologne, est de bon augure pour les dentistes, qui verront leurs revenus augmenter de manière significative. Mais cela pose aussi le problème de l'accès aux soins pour les clients locaux. A des médecins-dentistes déjà débordés du fait de leur nombre décroissant va donc venir s'ajouter une augmentation très probable du prix des prestations. Sans compter que certains dentistes risquent de délaisser leur clientèle locale pour mieux se consacrer aux clients étrangers, plus rentables. Marcin Gaborski, directeur de l'une des plus grandes cliniques dentaires de Szczecin, à la frontière allemande, affirme déjà soigner 150 patients par mois, pour des sommes parfois très importantes. Des agences spécialisés dans les « voyages thérapeutiques » fleurissent un peu partout en Autriche et en Allemagne, mais pas seulement. Danois et Suédois sont également attirés par ces formules qui permettent de joindre l'utile à l'agréable, les soins à quelques jours de vacances

06-09-2004