Les « faucons » sont de retour à Prague

04-07-2012

Prague accueille, jusqu’au 6 juillet prochain, le XVe rassemblement du Sokol (‘faucon’ en français) – organisation gymnique et patriotique tchèque qui fête, cette année, le 150e anniversaire de sa fondation. La manifestation a rassemblé, dans la capitale, pas moins de 20 000 membres du Sokol venus de République tchèque et de quinze autres pays, dont la Pologne, la Suisse, la Bulgarie, la Suède, et les Etats-Unis.

Photo: Miloš TurekPhoto: Miloš Turek Les Sokols ont été 15 000 à défiler, dimanche 1er juillet, jour de l’ouverture du XVe slet (le nom de ses rassemblement en tchèque) dans les rues de Prague. Musiques, chants, et costumes traditionnels, ont ainsi envahi la ville pour le plus grand bonheur de tous. Le Sokol étant une organisation non seulement sportive, mais également culturelle, les activités proposées aux participants tout au long de cette semaine sont diverses et variées : danses, gymnastiques, ateliers culturels, spectacles. Mais le but initial du mouvement est la pratique du sport en groupe. Tout le monde peut y participer : femmes, hommes, enfants, adolescents, personnes à mobilité réduite…

Lors du défilé pragois des Sokols, Radio Prague a interrogé la présidente de la section du mouvement à Trenčín. Cette ville située dans l’ouest de la Slovaquie compte plusieurs centaines de membres du Sokol qui se réunissent régulièrement pour faire du sport :

« Notre division a été créée en 1919, tout comme les autres corps du Sokol fondés en Slovaquie. La toute première division a vu le jour dans la ville de Skalica, la deuxième chez nous, à Trenčín. Evidemment, en 1948, les activités du Sokol en Slovaquie ont été interrompues. Elles ont été renouvelées en 1991. Donc le Sokol a même survécu à la partition de la Tchécoslovaquie. Elle s’est passée à l’amiable et pour cela, nous, Tchèques et Slovaques, nous continuons à nous apprécier et c’est pour cela que nous aimons revenir à Prague. »

Photo: Miloš TurekPhoto: Miloš Turek Environ 200 participants au rassemblement pragois du Sokol sont venus de tous les coins des Etats-Unis, où le mouvement a également une longue tradition :

« Nous venons de Cleveland, dans l’Ohio. Nous sommes nombreux, près de 500 membres .Nous ne faisons pas seulement du sport, nous avons aussi des danseurs, nous faisons de la gym et nous organisons également des cours de tchèque en Amérique et encore plein d’autres choses ! Notre association est tchèque, elle a été fondée ici en 1862, pour ensuite migrer en Amérique trois ans plus tard. J’ai moi aussi des racines tchèques, mes parents sont Tchèques mes grands-parents aussi et mes arrières grands-parents sont nés ici. La plupart des gens qui sont ici sont Tchèques, c’est pour cela qu’ils sont là. Les nouveaux membres de l’association sont plutôt Américains, parce qu’à vrai dire nous essayons de faire participer le plus de personnes possible. C’est la 5ème fois que je viens ici, et la 4ème depuis la chute du communisme. »

Photo: Miloš TurekPhoto: Miloš Turek La Slovénie est un autre pays représenté au rassemblement du Sokol :

« Le mouvement du Sokol est arrivé en Slovénie, tout d’abord à Ljubljana, en 1862, avec les Tchèques. Après cela, le mouvement s’est développé dans toute la Slovénie et dans notre ville à Klika, d’où nous venons, le Sokol est apparu en 1907. Dans notre ville, participer aux activités du Sokol est devenu une tradition. Le Sokol y est quand même implanté depuis plus de cent ans… C’est aussi la principale raison de notre venue. »

Les 5 et 6 juillet, environ 14 000 membres du Sokol présenteront au stade de l’Eden à Prague d’imposants exercices en groupe. Le vendredi 6 juillet, Radio Prague consacrera une émission spéciale à l’histoire, au rôle et au rayonnement international de ce mouvement.

04-07-2012