L’Opéra de Paris retransmis en direct au cinéma à Prague

07-02-2014

Pour la première fois, un spectacle de l’Opéra national de Paris sera retransmis en direct à Prague, lundi soir. Dans le cadre du projet CINEmaCULTURE organisé par l’Institut français de Prague (IFP), « La fille du Far West » de Giacomo Puccini sera diffusée au cinéma Lucerna. Directrice-adjointe de l’IFP et attachée culturelle, Charlotte Fouchet nous en dit plus sur cette grande première :

 « L’idée est venue à la fois de l’équipe du Lucerna et de l’IFP. Nous travaillons déjà ensemble dans le cadre du Festival du film français et donc nos équipes se sont dit qu’il pourrait être intéressant de développer un projet encore plus fort, surtout en connaissant le succès des retransmissions du Metropolitan de New York. En France, on fait aussi de très belles choses avec l’Opéra national de Paris, et c’est pour ça que nous avons décidé de solliciter cette collaboration pour pouvoir proposer des retransmissions en direct au Lucerna ou au Kino 35 (cinéma de l’IFP). La nouveauté, c’est que nous proposerons ensuite également des retransmissions en différé du même spectacle. Nous avons rencontré des difficultés dans le cadre des négociations avec l’Opéra de Paris, car celui-ci demande en général deux mois de délai entre la retransmission en direct et celle en différé. Or, avec le Lucerna, nous avions vraiment envie d’avoir des délais très courts pour faire un effet ‘événement’. Finalement, l’Opéra a accepté que nous n’ayons qu’un délai de deux semaines entre le live et le différé, et nous en sommes particulièrement ravis, parce que c’est quelque chose qui ne se fait pas ailleurs. »

Quels seront les spectacles proposés ?

Photo: Site officiel du cinéma LucernaPhoto: Site officiel du cinéma Lucerna « Il y a donc tout d’abord ce lundi au Lucerna en direct ‘La Fille du Far West’, un opéra en trois actes de Puccini, avec une rediffusion le 27 février au Kino 35. Il y aura ensuite le ballet ‘Balanchine / Millepied’ qui sera présenté en live au Kino 35 le 3 juin, puis ‘La Traviata’ de Verdi au Lucerna le 17 juin et à l’IFP le 27. »

Pourquoi ces près de quatre mois d’espace entre la première retransmission ce lundi et la suivante en juin ?

 « Cela entre dans le cadre des négociations avec l’Opéra de Paris. Nous concernant, ce que nous avons décidé de mettre en avant, ce sont des nouvelles productions de l’Opéra. Nous pensons que cela sera plus intéressant pour le public tchèque. Mais cela dépend aussi du répertoire et du planning de l’Opéra. »

A propos du public, à quel intérêt vous attendez-vous pour cette première avec « La fille du Far West » ? Sa retransmission fera suite à celle très attendue ce samedi soir en direct dans de nombreux cinémas de toute la République tchèque de la Rusalka (L’Ondine) d’Antonín Dvořák depuis le Metroplitan. Il s’agira du premier opéra tchèque diffusé depuis New York…

Rusalka, photo: Facebook du MetropolitanRusalka, photo: Facebook du Metropolitan « Comme on voit l’effet très positif et le succès du Metropolitan, nous avions aussi très envie de marquer le coup deux jours après. C’est vraiment pour créer un week-end événement avec ces deux retransmissions en direct depuis New York et Paris. Nous espérons que cela servira de levier pour cette nouvelle initiative. Le public tchèque connaît les créations du Metropolitan mais pas forcément celles de l’Opéra de Paris, alors que la qualité est la même. »

 « A partir du moment où nous avons mis en ligne l’annonce de la diffusion pour le Lucerna et le Kino 35, les gens ont réagi tout de suite et commencé à réserver leurs places. Pour nous, c’est un vrai signe de l’intérêt du public. C’est pourquoi j’invite les gens à réserver, parce que lundi, ça risque d’être complet. Profitez donc du week-end ! »

07-02-2014