Même arrêtée, l’horloge astronomique de Prague continue d’attirer les touristes

05-04-2011

L’horloge astronomique située sur la place de la Vieille ville à Prague s’est arrêtée lundi pour une durée de trois semaines. Des travaux de rénovation ont commencé sur les murs intérieurs et sur le mécanisme interne de l’horloge qui doit être consolidé.

La célèbre horloge astronomique, point de passage presque obligatoire pour tous les visiteurs de la capitale tchèque, est composée de nombreux personnages activés par un mécanisme. Parmi les personnages devant être réparés, le coq en or, qui pousse son cocorico après le passage des apôtres. Les experts ont indiqué que l’ensemble de ces opérations nécessitait un arrêt temporaire de l’horloge. Karel Zbánek est en charge des travaux qui devraient être achevés d’ici au lundi de Pâques :

« Il va être procédé sur l’horloge à un assainissement des murs et de leurs enduits. Ces travaux d’assainissement sont la principale raison de l’arrêt de l’horloge. Ils vont entraîner une présence importante poussière qui ne permet pas de laisser l’horloge en marche pendant la réalisation des travaux. Nous profitons donc de l’occasion pour procéder à quelques petites réparations dans le mécanisme de l’horloge, car il n’est pas possible d’intervenir lorsque l’horloge est en marche. Mais ce ne sont là que de menus travaux, les plus importants sont vraiment l’assainissement des murs. »

Nous lui avons également demandé pourquoi ces opérations intervenaient précisément maintenant :

« La décision a été prise dans le milieu de l’année dernière en tenant compte de plusieurs éléments. Nous avons choisi le début du mois d’avril en raison tout d’abord de la météo plus propice à cette période de l’année à la réalisation de ce type de travaux. L’autre élément important est le début de la saison touristique. La saison haute commence à Prague quelques jours avant les fêtes de Pâques. Le début du mois d’avril est une période où les touristes ne sont pas encore les plus nombreux. »

Lundi, il est 14h05 au pied de l’horloge astronomique : les touristes attendent toujours que cette dernière s’anime. Personne ne semble vraiment être au courant. Ce n’est pas la pluie et encore moins la pancarte « hors service » affichée à côté du cadrant qui décourage la foule venue encore une fois très nombreuse assister au spectacle escompté. Ces deux touristes françaises sont surprises :

« C’est bien de nous le dire, on ne va pas attendre pour rien. »

Vous n’aviez pas vu l’affiche ?

« Je n’avais pas vu que c’était écrit en français. Effectivement il y a bien écrit hors service… »

Vous êtes déçues ?

« - Oui, c’est quand même l’attraction, c’est marqué dans mon petit bouquin.
- Je me disais que c’est inadmissible de mettre des panneaux comme ça juste à côté.
- Cela faisait plus agent immobilier qu’autre chose. »

Karel Zbánek détaille les mesures qui ont été mises en place pour informer les touristes et pourquoi, contrairement aux fois précédentes, l’arrêt de l’horloge n’est pas aussi visible :

« C’était évident de l’extérieur parce qu’il y avait un échafaudage monté. Tout le monde pouvait donc voir que l’horloge était en travaux. Cette fois il n’y pas d’échafaudage et rien qui puisse avertir les gens dans la rue que des travaux sont en cours. »

Anna Frintová est guide touristique, elle insiste sur le caractère exceptionnel de cette fermeture et nous rappelle que la visite de la tour, elle, reste possible :

« Je travaille ici depuis plusieurs années mais c’est la première fois que c’est fermé aussi longtemps à cause de la reconstruction de l’horloge, mais c’est possible de voir les statues des apôtres à l’intérieur de la chapelle gothique. »

De quoi donc rassurer les touristes. Par ailleurs les trompettes en haut de la tour, fidèles au poste, ne manqueront pas de sonner toutes les heures.

05-04-2011