Musique : Prague met à l’honneur Dvořák, mais pas seulement

06-09-2016

C’est devant la salle comble du Rodolphinum, au centre de Prague, et avec le Concerto pour violon de Beethoven interprété par la fameuse Staattskapelle de Dresde qu’a débuté lundi soir la 9e édition du festival international de musique « Dvořákova Praha » (La Prague de Dvořák), une des fêtes de musique les plus fréquentées dans la capitale. Jusqu’au 24 septembre prochain, le festival propose un programme envoûtant en présence, entre autres, de l’Orchestre symphonique de Londres, du pianiste Boris Berezovsky ou des violonistes Hilary Hahn, Gil Shaham et Daniel Hope.

Comme le veut la tradition, le festival « Dvořákova Praha » rend hommage au grand compositeur tchèque Antonín Dvořák, dont on fêtera le 8 septembre prochain le 175e anniversaire de la naissance. En l’occurrence, le festival présente l’ensemble des poèmes symphoniques et des ouvertures de Dvořák, ainsi que sa fameuse Symphonie n°8 en sol majeur. Toutes ces œuvres seront interprétées par l’Orchestre symphonique tchèque sous la baguette de son chef principal Jiri Bělohlávek et de Jakub Hrůša.

Marek Vrabec dirige le festival depuis trois ans :

L'Orchestre national de Saxe de Dresde, photo: Site officiel du festival Dvořákova PrahaL'Orchestre national de Saxe de Dresde, photo: Site officiel du festival Dvořákova Praha « Cette année, nous avons la chance d’accueillir de grands orchestres prestigieux : outre l’Orchestre national de Saxe de Dresde dirigé par Christian Thielemann, nous avons invité l’excellent Orchestre symphonique de Londres. Ce qui me fait doublement plaisir, c’est le fait qu’il présente au festival le Concerto pour violoncelle d’Antonin Dvořák avec en soliste le Tchèque Jiří Bárta. Le concert de clôture sera quant à lui interprété par un ensemble italien, lui aussi mondialement connu, l’Orchestre de l’Académie nationale Sainte-Cécile, dirigé par son charismatique chef principal Antonio Pappano. »

L’orchestre italien accompagnera, pour ce concert de clôture, prévu pour le samedi 24 septembre, le soliste israélo-américain Gil Shaham, considéré comme un des plus grands violonistes de notre époque. Au programme de cette soirée sans doute exceptionnelle, des œuvres de Rossini et de Tchaïkovski.

Vedette incontestable et incontestée de cette 9e édition du festival, Gil Shaham n’est évidemment pas le seul soliste de renommée internationale invité à Prague. Marek Vrabec précise :

Gil Shaham, photo: Site officiel du festival Dvořákova PrahaGil Shaham, photo: Site officiel du festival Dvořákova Praha « Gidon Kremer et Daniel Hope, voilà deux remarquables violonistes qui se produiront également dans le cadre du festival. Par ailleurs, le Britannique Daniel Hope est aussi un promoteur passionné de musique. Il a collaboré à la mise en place du volet ‘musique de chambre’ de notre festival. »

Les concerts de musique de chambre, proposant des compositions de Brahms, Strauss, Dvořák, Mahler ou Tchaïkovski ont lieu au couvent Saint-Agnès, dans la Vieille-Ville de Prague. A noter également que le festival nous invite, le 20 septembre prochain, dans la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague, au concert de l’ensemble vocal britannique Tallis Scholars qui se spécialise dans la musique de la Renaissance. Enfin, le samedi 17 septembre sera une journée réservée aux enfants et à leurs parents : ils pourront assister au palais du Rodolphinum à un programme musical ludique consacré à Dvořák et à Mozart et présenté par le duo comique Igudesman & Joo.

Toute la programmation du festival : www.dvorakovapraha.cz

06-09-2016