Pleins feux sur le festival de Litomyšl

19-06-2008

La 50e édition du festival d’art lyrique a commencé, ce mercredi, dans la ville de Litomyšl en Bohême de l’Est par une représentation de Libuše, opéra solennel de Bedřich Smetana. La représentation a eu lieu dans la cour du château de Litomyšl et dans l’assistance on a remarqué l’épouse du président de la République Livia Klausová.

Eva Urbanová dans le rôle principal de Libuše, photo: CTKEva Urbanová dans le rôle principal de Libuše, photo: CTK C’est donc un opéra du grand natif de Litomyšl, Bedřich Smetana, qui a ouvert une longue suite de concerts et spectacles qui attirent chaque année dans cette ville de plus en plus de spectateurs. Le rôle principal dans cet opéra basé sur une ancienne légende tchèque, a été confié à la cantatrice Eva Urbanová. Le directeur artistique du festival Vojtech Stříteský explique pourquoi, cette année, le choix est tombé sur Libuše :

«Bedřich Smetana souhaitait toujours que Libuše ne soit présentée qu’à des occasions les plus solennelles. Nous estimons que la cinquantième édition du festival de Litomyšl est justement une telle occasion. Cet opéra n’est pas donné très souvent même à Litomyšl, ville natale de Bedřich Smetana. Pour la dernière fois, c’était il y a dix ans, lors de la 40e édition. Le rôle titre a été déjà interprété par Eva Urbanová. Je n’ose pas dire si elle est en ce moment la seule cantatrice tchèque a pouvoir chanter Libuše, mais en tous cas elle une interprète idéale de ce rôle.»

Au programme du festival figure encore un autre opéra de Bedřich Smetana, La Fiancée vendue, qui est sans doute sa comédie lyrique la plus célèbre ainsi que toute une série d’autres grandes oeuvres symphonique et vocales. Vojtěch Stříteský:

«Le répertoire que nous avons choisi pour ce festival est très large. Le public peut entendre bien sûr la musique tchèque, Smetana, Dvořák, mais aussi celle d’autres auteurs slaves dont Sergei Prokofiev et encore celle de grands compositeurs du monde comme George Gershwin ou Leonard Bernstein. Au programme figurent cette année aussi des nouveauté absolues, des premières comme de l’oratorio ‘Moïse’ de Sylvie Bodorová, etc.»

Le festival de Litomyšl est un des plus anciens festivals de musique en Bohême. Il existe avec quelques interruptions depuis 1949. Cette fois-ci, il proposera au public, pendant 18 jours, 24 manifestations dont la majorité sera donnée à guichet fermé:

«Ces dernières années la situation se répète toujours. Notre serveur s’effondre sous la pression des clients lorsque nous ouvrons, au mois de mars, la réservation des places pour ce festival parce que l’intérêt du public dépasse de loin nos possibilités. Cela nous fait plaisir et nous afflige en même temps parce que nous aimerions proposer nos places à un plus grand nombre de spectateurs, mais nous sommes quand même heureux parce que cette année nous avons vendu déjà 98% des places, ce qui est exceptionnel.»

Si vous voulez quand même aller encore au festival de Litomyšl, ne désespérez pas car le festival durera jusqu’au 5 juillet et il reste encore quelque 300 places pour les derniers concerts. Litomyšl vaut la visite aussi pour elle-même car ses nombreux monuments et son charme particulier en font une des plus belles villes tchèques.

19-06-2008