Pour mieux se protéger contre le pillage du patrimoine matériel

19-07-2005

Ce mercredi, le ministre de la Culture, Pavel Dostal, soumet un rapport sur la réalisation du Système intégré de protection du patrimoine matériel.

C'est en 1991 que ce programme a été adopté en réaction au fait que, depuis 1989, date de la chute du communisme, les vols du patrimoine dans le pays ont pris une dimension préoccupante pour être perpétrés, notamment, dans des institutions religieuses. Crucifix, mobilier, pièces d'orfèvrerie, tableaux et autres éléments chargés d'histoire et de spiritualité ont été ainsi arrachés de leur contexte d'origine pour alimenter un trafic illicite des biens culturels et à terme orner les intérieurs d'habitations privées. Pour cette raison, la plupart des églises ont dû fermer leurs portes une grande partie de la journée, pour n'être ouvertes que pour les messes - les visiteurs de Prague pourraient en dire long. Les chiffres sont éloquents : le nombre d'objets religieux volés en République tchèque s'est situé, au cours des quinze ans écoulés, autour de 40 000. De nombreuses églises ont été l'objet de vols répétés et elles sont aujourd'hui quasiment vides. Il y a quatre ans, l'archevêché de Prague a pu dresser un triste bilan : la moitié des biens sacrés gothiques et un tiers des biens baroques ont été volés - en tout près d'un demi million d'objets... Le scénario selon lequel les vols se passaient fréquemment a été récemment décrit dans la publication « Pillage en Europe »: « un camion force le portail de l'église, des malfaiteurs en descendent et emportent tout ce qu'ils trouvent. Il s'agit de plus en plus de groupes de professionnels qui utilisent les techniques modernes de communication, collaborent avec des négociants peu scrupuleux et écoulent leurs objets via des réseaux internationaux »...

La situation s'est-elle améliorée depuis ? Selon le rapport du Ministère de la culture, le nombre les vols des biens culturels a tendance à diminuer, pas assez pourtant comme on le souhaiterait. Il y a lieu de parler, plutôt, de stagnation. Ce qui a connu en revanche une nette amélioration, c'est le système d'enregistrement des biens culturels matériels.

19-07-2005