Présidentielle : le vote des Français de Prague

23-04-2007

Comment les Français installés en République tchèque ont-ils voté lors du premier tour de l'élection présidentielle?

Nombre d'inscrits: 1575
Nombre de votants: 903 soit 57,33%
Bulletins blancs ou nuls: 5
Suffrages exprimés : 898 57,01%

1. Olivier BESANCENOT 11 1,22%
2. Marie-George BUFFET 11 1,22%
3. Gérard SCHIVARDI 1 0,11%
4. Francois BAYROU 230 25,61%
5. José BOVE 7 0,77%
6. Dominique VOYNET 16 1,78%
7. Philippe de VILLIERS 8 0,89%
8. Ségolene ROYAL 205 22,82%
9. Frédéric NIHOUS 0 0%
10. Jeanmarie LE PEN 27 3%
11. Arlette LAGUILLER 4 0,44%
12. Nicolas SARKOZY 378 42,09%

Photo: CTKPhoto: CTK Près d'une centaine de Français se sont rendus dimanche à l'Institut français de Prague pour suivre la soirée électorale, dont une grande majorité de jeunes. Les résidents de longue date ont plutôt voté à l'ambassade, alors que les étudiants ont privilégié le vote par procuration. Samuel Sauvage est allé les interroger:

Comment ces Français ont-ils pu suivre la campagne depuis Prague ? Internet semble avoir joué un grand rôle, comme en témoigne Vanessa, étudiante à Prague : « J'ai beaucoup été sur Internet, essayé de suivre les médias tels que Le Monde, lire les article pour mieux comprendre les programmes. Vu que j'étais inscrite à l'ambassade, j'ai reçu les programmes il y a une semaine ou deux. » Sébastien approuve : « Internet est le média privilégié ».

Photo: CTKPhoto: CTK Bien qu'Internet ait tendance à éliminer les frontières, on peut se demander avec quelle intensité les Français de Prague ont suivi la campagne. D'après Jules, « A Prague on n'a pu ressentir la campagne présidentielle qu'avec une faible intensité. C'était donc assez frustrant de devoir se forger une opinion à travers Internet, loin des débats et de l'ambiance électrique. J'aurais préféré cent fois être en France pour suivre ces élections et pour davantage débattre, parce qu'à Prague, il faut l'avouer, on a eu très peu de débats. »

D'autres étudiants ont au contraire considéré qu'il était plus intéressant de suivre la campagne depuis l'étranger. Ainsi, pour Jocelyn, « J'ai même été très heureux de suivre la campagne depuis Prague, parce que ça m'a permis d'avoir un regard plus lucide sur la situation que si j'avais été en France. Au milieu, de toutes les opinions divergentes, on est plus perdu qu'autre chose. »

Photo: CTKPhoto: CTK Moins intenses, mais peut-être plus raisonnés, les débats à Prague ont également permis aux Français de mieux parler de leur pays à des étrangers qui semblaient intéressés. Selon Jules, « les étrangers - et les Tchèques- se sentent très concernés, tout du moins ceux que je connais. Ils me posent souvent des questions sur comment ça se passe, sur mon opinion et sur les programmes des candidats. Ils veulent vraiment savoir ce qu'il se passe, à mon avis en rapport avec le rôle que joue la France dans l'Union Européenne. »

C'est donc avec un intérêt certain que la campagne de l'entre-deux tours sera suivie par la communauté française résidant en République tchèque. En tout cas, une grande soirée électorale sera prévue à l'ambassade de France le soir du 6 mai.

23-04-2007