Retour d’œuvres d’art dans des châteaux tchèques

02-04-2008

Un ensemble d’œuvres d’art a été acheté par des acquéreurs tchèques lors d’une vente aux enchères organisée, mardi, à Amsterdam. Les objets acquis faisaient jadis partie des collections des châteaux de Lednice, de Valtice et de Šternberk en Moravie ayant appartenu à la famille princière des Liechtenstein.

Photo: CTKPhoto: CTK 460 objets figuraient sur la liste des œuvres d’art mises aux enchères, le 1er avril, dans la salle Christie’s d’Amsterdam par le prince Hans Adam II de Liechtenstein. Leur prix a été évalué à quelque 5 millions d’euros. Le ministère tchèque de la Culture avait accordé 13 millions de couronnes, quelque 500 000 euros, pour l’achat d’une partie des œuvres présentées à Amsterdam.

C’est une occasion unique de compléter certaines collections des châteaux de Moravie et d’y faire revenir des œuvres que les Liechtenstein avaient fait sortir du pays avant la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Quatre enchérisseurs tchèques envoyés à Amsterdam, dont deux membres de l’Institut des monuments historiques et deux directeurs de château, n’ont pas eu la tâche facile car les prix de certaines œuvres, comme par exemple deux tapisseries du château de Šternberk, étaient supérieurs à leurs possibilités.

Château de Lednice, photo: CTKChâteau de Lednice, photo: CTK Les enchérisseurs tchèques ont finalement acheté, entre autres, trois autres tapisseries, des meubles anciens et un certain nombre de tableaux dont des paysages et des natures mortes. Naděžda Kubů, de l’Institut des monuments historiques de Prague, s’est félicitée de ces acquisitions :

« En ce qui concerne les tableaux, nous sommes particulièrement contents d’avoir réussi à acquérir la toile ‘Nature morte aux fleurs’ de Jan Pieter Brueghel. Nous considérions l’acquisition de ce tableau comme prioritaire. »

La toile du XVIIe siècle a finalement été achetée pour 50 000 euros et les spécialistes tchèques ont acquis au total des œuvres pour 10 millions de couronnes, quelque 380 000 euros. Ils ont cependant été contraints de renoncer à l’achat d’un certain nombre d’objets dont l’état délabré exige une restauration coûteuse. Par contre, les œuvres acquises sont dans un état tout à fait satisfaisant comme le constate aussi la châtelaine de Lednice, Ivana Holásková :

Château de Valtice, photo: CTKChâteau de Valtice, photo: CTK « Plusieurs tableaux très intéressants et des ensembles de mobilier historique vont enrichir les collections du château de Lednice. Ces objets sont dans un très bon état et donc parfaitement présentables. Les visiteurs du château auront l’occasion de les voir dès cette année, pendant la saison touristique. »

Selon la presse tchèque, un mécène d’art anonyme de la région de Břeclav, en Moravie, a aussi pris part à la vente. L’inconnu a fait finalement l’acquisition, par téléphone, de trois tableaux qu’il prêtera au château de Valtice où ses toiles seront exposées.

02-04-2008