Tourisme : l’art floral, le ballet et l’opéra au château de Litomyšl

11-04-2019

Bijou de la Renaissance italienne, le château de Litomyšl accueille jusqu’au 22 avril prochain une exposition de créations florales. Elle marque le 20e anniversaire de l’inscription du château sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Parallèlement, la petite ville historique de Bohême de l’Est prépare la 61e édition de son traditionnel festival de musique, le Festival Smetana de Litomyšl, qui ouvrira ses portes le 13 juin prochain.

Photo: Martina SchneibergováPhoto: Martina Schneibergová

 « Les Muses parmi les fleurs », tel est le titre de l’exposition d’art floral ouverte, pendant quinze jours, au rez-de-chaussée du château de Litomyšl, dans ses remarquables salles Renaissance. Elle fait allusion à l’Antiquité et à l’univers du théâtre, comme l’explique notre guide Zdeňka Kalová :

« Si nous nous sommes inspirés des muses de l’antiquité, c’est parce que ce qui est typique pour ce château, ce sont les styles qui se réfèrent à l’Antiquité, c’est-à-dire la Renaissance et l’architecture classique. En plus, la tradition du théâtre est très vivante dans cette ville : notre château possède un magnifique théâtre baroque de la fin du XVIIIe siècle. L’idée nous est alors venue de consacrer cette exposition temporaire à la fois aux muses de l’Antiquité et aux fleurs. Chaque salle est décorée différemment et chaque salle est aussi dédiée à un domaine différent : au théâtre, à la danse, aux sciences, à la poésie… »

Photo: Martina SchneibergováPhoto: Martina Schneibergová « Toutes les plantes et les fleurs que vous voyez ici, peut-être à l’exception de l’amaryllis, ont été connues à l’époque de la Renaissance. Les créations florales sont composées de roses, d’œillets, de lys ou encore de tulipes emportées en Europe centrale grâce à l’empereur Ferdinand Ier. »

Une autre exposition présentée actuellement sous les arcades du château de Litomyšl est consacrée au plus ancien ballet d’action connu du répertoire français (et européen) : La Fille mal gardée, une œuvre créée à Bordeaux en 1789 et qui figure actuellement au répertoire du Théâtre national de Prague. Pourquoi cette exposition précisément à Litomyšl ? Zdeňka Kalová :

Photo: Martina SchneibergováPhoto: Martina Schneibergová « L’histoire de ce ballet est étroitement liée à celle du château de Litomyšl. Dans notre théâtre baroque se trouvent quatre peintures à l’huile. Sur ces tableaux, on peut voir le danseur Salvatore Vigano qui a joué le rôle d’Alain dans la première représentation de La Fille mal gardée. Il est accompagné de sa femme Maria Medina, elle aussi une danseuse célèbre. Le couple a traversé l’Europe avec ce ballet et les peintures qui se sont conservées dans ce château de Bohême documentent leur tournée. Je pense que c’est un bel exemple de l’héritage européen que nous partageons tous. »

Consacré aussi bien à l’opéra qu’à la musique symphonique, le Festival Smetana de Litomyšl est inauguré chaque année par un concert solennel donné sur la cour principale du château. Sa 61e édition se déroulera du 13 juin au 7 juillet, avec, au programme, plusieurs œuvres du grand compositeur tchèque Bedřich Smetana, originaire de Litomyšl.

https://www.smetanovalitomysl.cz

Château de Litomyšl, photo: Martina SchneibergováChâteau de Litomyšl, photo: Martina Schneibergová
11-04-2019