Un incendie dévastateur a envahi le plus grand marché de Prague

07-11-2008

Pendant plus de 20 heures, les sapeurs-pompiers ont lutté contre un incendie qui s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le plus grand marché pragois de gros appartenant à une société vietnamienne, Sapa, et surnommé le petit Hanoï. L’épaisse fumée noire qui s’est dégagée de cet incendie a envahi Prague et la fermeture de certaines routes a fortement compliqué la circulation dans la capitale.

Photo: CTKPhoto: CTK Plus de 350 pompiers ont été mobilisés pour lutter contre l’un des plus importants incendies de ces vingt-cinq dernières années qui a détruit toute la partie centrale du gigantesque marché asiatique à Prague, situé dans le quartier périphérique de Libuš, dans le 4e arrondissement. Le feu s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi, un peu après minuit. Jeudi matin, il paraissait maîtrisé, mais après que le toit du hall central s’est écroulé, l’incendie a repris avec de plus belle. Il a fallu déployer 55 unités de sapeurs-pompiers et un hélicoptère spécial de la police pour l’éteindre. Des tonnes de textile, de chaussures, de meubles, de jouets en plastique ainsi que du matériel pyrotechnique ont brûlé dans ce plus grand marché de gros, entièrement contrôlé par la communauté asiatique. Beaucoup de ses membres n’ont pas obéi à la recommandation de ne pas sortir, vu le danger de gaz toxiques qui aurait pu se dégager des flammes et qui ne s’est finalement pas confirmé. Des foules de commerçants désespérés craignant l’étendue des dégâts contemplaient, impuissants, le désastre :

Photo: CTKPhoto: CTK « Une tragédie, tout est détruit : marchandises, argent, papiers… c’est mauvais, c’est triste… »

Selon Marcel Winter, président de la société tchéco-vietnamienne, le marché était rempli de marchandises destinées aux fêtes de Noël. Les familles n’ont pas seulement perdu leur argent, mais aussi une importante partie de leur ‘chez soi’, car une école maternelle et primaire, un bureau de poste, des restaurants ainsi qu’un sanctuaire bouddhiste se trouvaient dans l’enceinte du marché.

Photo: CTKPhoto: CTK Les causes du déclenchement de l’incendie sont encore inconnues, mais il est certain que les dégâts seront énormes. Une commission d’experts composée de pompiers et de policiers qui mènera l’enquête a été constituée ce vendredi. L’incendie s’est déclaré peu de temps après le contrôle des mesures anti-incendie, confirme le porte-parole du Corps des secouristes de Prague, Vít Pernica :

« Les établissements de ce genre sont régulièrement contrôlés. Par un concours de circonstances, ce marché a été contrôlé trois fois au cours du mois écoulé. On y a procédé, à la suite de l’incendie qui s’y est déclaré au mois de septembre. Les responsables ont été chargés de respecter les obligations et corriger quelques manquements, mais qui n’étaient pas de nature à pouvoir influer sur cet incendie. »

L’incendie de ce jeudi n’est pas le premier qui s’est déclaré dans le plus grand marché de gros pragois : celui d’il y a 9 ans a été l’un des plus importants dans la métropole, avec 100 millions de dégâts et 7 pompiers blessés. Il y a deux mois, le même hall que celui qui a brûlé ce jeudi a été incendié.

07-11-2008