Une nouvelle boulangerie-pâtisserie à Prague

10-08-2009

Direction les hauteurs de Prague, dans le quartier de Vinohrady. C’est là qu’une nouvelle boulangerie-pâtisserie française vient d’ouvrir ses portes. Rencontre avec son propriétaire Daniel Biguine et son assistante en cuisine, Valexia Panier :

 « Bonjour, je m’appelle Daniel Biguine, on se trouve à Prague, à Jiřího z Poděbrad, les Tchèques m’excuseront parce que la prononciation n’est pas bonne ! »

 « Bonjour, je m’appelle Valexia Panier, nous sommes au coeur de Vinohrady, dans la boulangerie Millème, sur la place Jiřího z Poděbrad. C’est effectivement difficile à dire ! »

C’est une nouvelle boulangerie, elle a ouvert il y a 15 jours. Pourquoi avoir décidé de monter une boulangerie ici, à Prague, et dans ce quartier en particulier ?

DB : « Je voulais m’adresser aux vrais gens. Donc plus particulièrement les Tchèques ou les résidents étrangers, mais pas dans un quartier historique où je n’aurais que les touristes, où on se dirait que c’est un autre piège à touristes avec des faux produits français. On voulait que ce soit à portée de tout le monde, donc nos prix sont également à portée de tout le monde. Un peu chers par rapport à certains concurrents qui font de la pâtisserie chimique, nous on importe 80% de nos produits de France pour réaliser les meilleurs gâteaux et les meilleurs pains. »

Cela veut dire que par exemple, pour un ingrédient basique comme le beurre, vous l’importez ?

DB : « Pour l’instant non, on utilise du beurre tchèque. Mais on va avoir du beurre français. On était récemment à Strasbourg où on a négocié la possibilité d’avoir du beurre français. Mais aussi la poudre d’amande que nous allons utiliser pour faire nos produits... »

VP : « 90% des biscuits et des pâtisseries françaises sont à base de poudre d’amande ou de noisette, on va même développer la farine de châtaigne, mais évidemment tous ces produits viennent de France. »

Concrètement, quand on entre dans votre boulangerie, quels sont les produits que vous proposez ?

 « Tout comme dans une boulangerie-pâtisserie-café à la française : on a des sandwiches, mais pas des tas de sandwiches préparés et entassés pour toute la journée ! On les fait à la demande, c’est-à-dire que si quelqu’un veut un sandwich jambon-beurre, on le lui fait. Mais s’il le veut sans beurre, on le fait sans beurre. Le client est roi chez nous. Tous les jours on a des gâteaux frais différents. On a également un bar à jus, je crois qu’on est les seuls à avoir ce système de ‘nébulisation’ qui garde les fruits en bonne forme pour plusieurs jours. »

Vous disiez dites faire des prix assez raisonnables mais vous voulezvouloir quand même de la qualité. Pour les produits de base, comme le croissant, le petit pain au chocolat ou la baguette, quelle est la fourchette de prix ?

VP : « Le croissant est à 22 Kč, la ficelle démarre aussi à 22 Kč, la baguette peut être à 25-28 Kč, selon les tailles. C’est des prix standard ici, mais avec des produits de qualité supérieure. »

Retrouvez Valexia Panier et Daniel Biguine dans quelques jours, dans la rubrique Economie.

10-08-2009