Vladimír Darida détrône Petr Čech

21-03-2018

Vladimír Darida, milieu de terrain de 27 ans, évoluant au Hertha Berlin, a remporté le trophée de meilleur joueur tchèque de l’année 2017 à l’occasion d’une cérémonie organisée lundi à Prague. Pavel Vrba, le technicien du Viktoria Plzeň, garde son titre de meilleur entraîneur tchèque.

Petr Čech, photo: ČTKPetr Čech, photo: ČTK Malgré son récent record de deux cents « clean sheets » depuis son arrivée en Premier League en 2004, le gardien d’Arsenal, Petr Čech ne remportera pas une dixième fois le titre de meilleur joueur tchèque de l’année. Pour autant, il reste sur le podium, à la deuxième place, et, au moment de recevoir son trophée, l’ancien portier rennais a été beau joueur :

« Je pense que c’est toujours une superbe récompense. Evidemment, la concurrence est grande et tout le monde essayait de me détrôner. C’est maintenant fait ! Bien sûr, c’est une bonne chose pour le football tchèque que ce ne soit pas toujours la même personne qui gagne. »

Les votes des joueurs et des entraîneurs se sont pour la première fois portés sur Vladimír Darida, qui avait terminé à la deuxième place l’année dernière. Un titre honorifique qui matérialise ses espoirs oniriques de jeune garçon. On écoute Vladimír Darida, ému, au moment de la remise du prix :

Vladimír Darida, photo: ČTKVladimír Darida, photo: ČTK « C’est quelque chose de beau et de vraiment inattendu. Quand nous étions gamins et que nous allions à l’entraînement à Plzeň, nous rêvions de jouer en première ligue avec le Viktoria. Mais je n’aurais jamais pu rêver d’arriver jusqu’ici. »

Pilier de l’équipe nationale de football, formé au Viktoria Plzeň et passé par le SC Fribourg, le milieu de terrain sort d’une très bonne saison avec son club allemand, le Hertha Berlin. Sixième de Bundesliga à la fin de la saison 2016/2017, le club a pu goûter aux joutes européennes en Europa League. Lors des qualifications pour la Coupe du monde en Russie cet été son but face à l’Allemagne n’aura pas été suffisant pour qualifier l’équipe nationale.

Infatigable milieu de terrain, il est l’un des joueurs qui court le plus en Bundesligua avec 13,5 kilomètres parcourus en moyenne à chaque match. Son entraîneur a dit de lui qu’il était le cœur et les poumons du Hertha. Quand on lui demande de faire un choix entre ces deux organes, il répond…

« C’est dur à dire. Si on regarde les statistiques, les kilomètres que je cours, on aurait tendance à dire les poumons. Mais je pense que, toute ma vie j’ai joué au football avec le cœur, donc plutôt le cœur. »

Jakub Jankto, Vladimír Darida, Pavel Vrba, photo: ČTKJakub Jankto, Vladimír Darida, Pavel Vrba, photo: ČTK Vladimír Darida n’a pas été le seul footballeur mis à l’honneur pendant cette cérémonie. Pavel Vrba, l’ancien coach de Vladimír Darida, actuellement à la tête du Viktoria Plzeň, a été élu meilleur entraîneur de l’année, une distinction qu’il avait déjà remportée six fois. Le titre du meilleur espoir a été remis à Jakub Jankto. Le joueur de 22 ans actuellement au club d’Udinese en Italie est convoité par de grosses écuries comme le Milan AC et Arsenal. Enfin, le titre de meilleure joueuse a été remis à Lucie Voňková qui évolue elle aussi en Allemagne, au Bayern Munich.

21-03-2018