108 personnes sont décédées des suites de l’invasion soviétique en 1968

06-08-2008

Selon les tout derniers chiffres publiés par l’Institut d’étude des régimes totalitaires, 108 personnes seraient décédées des suites de l’invasion des troupes du Pacte de Varsovie les 20-21 août 1968, venues mettre un terme à l’expérience de démocratisation du Printemps de Prague. 500 personnes ont également été grièvement blessées et plusieurs autres centaines légèrement. La plus jeune victime était un enfant slovaque de deux ans, renversé par un camion-citerne soviétique, la victime la plus âgée, une retraitée de 82 ans.