1430 personnes obligées de quitter leurs maisons en 2011 pour maltraitance de leurs proches

04-02-2012

Au cours de l’année dernière, 1430 personnes en République tchèque ont été obligées de quitter leurs foyers après avoir commis des actes de violence contre les membres de leurs familles. C’était une augmentation importante par rapport à l’année précédente. En 2010 les policiers ont confisqué les clés de leurs maisons et de leurs appartements à 1085 personnes devenues dangereuses pour leurs proches. Selon les spécialistes, ces données ne devraient pas être interpréter cependant comme la recrudescence de l’agressivité dans les familles mais plutôt comme une preuve que la police sait désormais mieux définir ce genre de maltraitance et intervenir contre les agresseurs.