16,4 % des élèves ont échoué à la maturita, le bac tchèque

21-06-2013

Le ministère de l’Éducation a annoncé que 16,4 % des élèves avaient échoué en juin aux épreuves de la maturita, le baccalauréat tchèque. Il s’agit du pourcentage d’échec le plus faible de ces trois dernières années. Toutefois, le niveau supérieur de difficulté des examens avait été supprimé cette année. Les candidats ont obtenu de moins bons résultats en mathématiques, mais se sont améliorés en tchèque et en langues étrangères. Cette année, plus de 98 000 élèves étaient inscrits, mais seuls 87 950 d’entre eux se sont réellement présentés aux examens.