200 chercheurs et artistes ont protesté à Prague contre la politique de l’Etat en matière d’éducation et de culture

06-10-2009

Environ 200 chercheurs et artistes ont protesté contre la politique menée par l’Etat dans les domaines de l’éducation et de la culture, mardi après-midi, sur la place Jan Palach, dans le centre de Prague. La manifestation était intitulée « L’avenir n’est pas à vendre » et tendait à faire savoir que la culture, la science et l’éducation ne font nullement partie des priorités des politiques tchèques. Le gouvernement a par exemple réduit de 12 milliards de couronnes le montant des dépenses consacrées à l’éducation en 2010.