45 ans depuis l’invasion soviétique en Tchécoslovaquie et la fin du Printemps de Prague

21-08-2013

Ce mercredi 21 août, 45 ans se sont écoulés depuis l’invasion des troupes soviétiques en Tchécoslovaquie. Cette occupation effectuée par des forces militaires des pays du Pacte de Varsovie (à l’exception de la Roumanie et de l’Albanie) a mis fin au mouvement de libéralisation tchécoslovaque surnommé le Printemps de Prague, dont les promoteurs réclamaient la mise en place d’un « socialisme à visage humain ». A suivi une période dite de « Normalisation », marquée par une reprise en main du pouvoir par l’aile conservatrice du parti communiste, qui a duré jusqu’à la Révolution de velours. Plusieurs commémorations sont organisées à cette occasion, y compris devant le bâtiment de la Radio publique tchèque, lieu d’affrontements violents en 1968 lors desquels quinze personnes ont perdu la vie. La présidente de la Chambre des députés Miroslava Němcová et le Premier ministre Jiří Rusnok se trouvaient parmi les dignitaires d’Etat qui ont participé à la cérémonie devant la Radio nationale.