5000 personnes ont signé une pétition réclamant la libération des trois Pussy Riot emprisonnées

01-10-2012

5000 personnes en République tchèque ont signé une pétition lancée par Amnesty International afin de réclamer la libération des trois membres du groupe de punk russe Pussy Riot, condamné à deux ans de camp pénitentiaire pour avoir réciter « une prière punk » dans une cathédrale orthodoxe de Moscou. L’organisation internationale a révélé ce résultat hier dimanche à l’occasion d’un rassemblement de protestation d’une quarante de personnes devant l’ambassade russe à Prague. Le procès en appel des trois jeunes femmes devaient se dérouler ce lundi mais a très vite été reporté au 10 octobre prochain.