80 % des marchés publics attribués par les ministères entre 2006 et 2010 l’ont été sans véritables appels d’offres

26-01-2011

80 % des marchés publics attribués par l’ensemble des ministères tchèques entre 2006 et 2010 l’ont été sans appels d’offres ou au seul candidat ayant répondu à l’appel. Le montant total de l’ensemble de ces marchés publics « opaques » s’est élevé à 276 milliards de couronnes (11 milliards d’euros). Tels sont les principaux chiffres qui ressortent d’une étude réalisée par les étudiants en doctorat de l’Institut des études économiques de la Faculté des sciences sociales de l’Université Charles à Prague dont les résultats ont été présentés ce mercredi.