90 militants d'extrême-droite dans les rues de Plzeň, deux fois plus d'opposants

01-03-2014

Ce samedi, en début d'après-midi, le centre de la ville de Plzeň, en Bohême de l'Ouest, a été le théâtre d'une marche d'environ quatre-vingt dix personnes réunies officiellement pour "protéger les droits de tous les gens honnêtes de ce pays et contre le financement de l'association anti-tchèque et rasciste Romea par le gouvernement tchèque". Pour protester contre la tenue de cette marche d'extrême-droite, environ deux cents personnes se sont réunies de leur côté sur la place de Hus où des groupes de musique se sont produits. Romea est une association en activité depuis 2002 qui oeuvre en faveur de la défense des droits de l'homme et des minorités et pour la tolérance dans la société tchèque.