A Berlin, le président Klaus a estimé que l’Allemagne devait assumer les conséquences de la crise grecque

29-04-2010

Le président de la République, Václav Klaus, était à Berlin, en Allemagne, ce jeudi. Lors d’une conférence à l’université de Humboldt, le chef de l’Etat tchèque a notamment déclaré que l’Allemagne devait assumer les conséquences négatives de l’intégration européenne dont elle est le principal moteur. « Il n’est pas possible de faire comme si rien ne se passait et de dire que chaque pays doit se débrouiller seul », a-t-il précisé concernant le rôle de l’Allemagne dans la résolution de l’importante crise budgétaire à laquelle est confrontée la Grèce. A l’attention des Grecs, Václav Klaus a indiqué que leur principal problème était le niveau de vie auquel ils se sont habitués et qu’ils ne sont pas prêts à réduire ou abandonner.