A IKEM, une transplantation unique a permis de sauver la vie d’une femme avec les organes inversés

07-03-2016

Des médecins de l’Institut de médecine clinique et expérimentale (IKEM) à Prague ont annoncé avoir réussi une transplantation unique de foie atteint d’un carcinome pour sauver la vie d’une femme de 58 ans souffrant d’une maladie congénitale dans laquelle les organes sont inversés dans une position en miroir par rapport à leur situation normale. L’intervention qui s’est tenue il y a six semaines, a été techniquement très difficile car la greffe du foie devait être réduite au lobe gauche, et l'opération a ainsi durée plus de dix heures. La patiente, Alena Dargajová, a quitté l’hôpital deux semaines plus tard. Il s’agit d’une toute première transplantation de ce genre dans le monde.