A peine entré en vigueur le nouveau code de la route est contesté aussi bien par le Premier ministre que par le vainqueur des législatives

02-07-2006

Le nouveau code de la route qui vient d'entrer en vigueur ce 1er juillet devrait subir d'importantes modifications, car il est trop sévère. Une déclaration du Premier ministre, Jiri Paroubek, à la Télévision tchèque. Une amnistie devrait être déclarée pour les automobilistes pour un certain temps. Le vainqueur des législatives, le Parti civique démocrate, ne cache pas que le code sera aboli, mais il préconise une période d'essai d'un an.