A Prague, l’Union démocratique internationale condamne la violence en Libye

23-02-2011

Réunis à Prague ce mercredi, les responsables de l’Union démocratique internationale (UDI), dont fait partie le Parti civique démocrate (ODS) du Premier ministre Petr Nečas, ont condamné la violence en Libye. L’UDI est une organisation regroupant plus de 80 partis conservateurs, chrétiens-démocrates et plus généralement de droite du monde entier. « Nous condamnons la brutalité avec laquelle sont réprimées les manifestations en Libye et nous soutenons ceux qui aspirent à la liberté et à la démocratie en Afrique du Nord et au Proche-Orient », a notamment déclaré le président de l’UDI, John Howard. De son côté, le chef du gouvernement tchèque a de nouveau souligné que la violence des forces au pouvoir à l’encontre des protestants et de la population civile n’était pas légitime. Petr Nečas a par conséquent appelé la communauté internationale à condamner fermement le régime de Mouammar Kadhafi. Les affrontements en Libye ont entraîné la mort de plusieurs centaines de personnes ces derniers jours. Par ailleurs, les responsables de l’UDI ont également rappelé qu’il ne fallait pas oublier la Biélorussie dans le contexte actuel.