A Prague, Nouri Al-Maliki a démenti les livraisons d’armes à la Syrie via Irak

11-10-2012

A Prague, le Premier ministre irakien Nouri Al-Maliki s’est résolument opposé aux rumeurs, selon lesquelles l’Iran survolerait l’Irak pour livrer des armes à la Syrie, secouée par la guerre civile. Nouri Al-Maliki a déclaré que l’espace aérien de l’Irak ne pouvait dans aucun cas être utilisé pour transporter des armes à destination du régime de Damas, comme le craignent depuis quelque temps les Etats-Unis. D’après le Premier ministre irakien, la situation en Syrie ne peut être résolue que sur la base du dialogue entre les parties du conflit. Le chef du gouvernement tchèque Petr Nečas, quant à lui, s’est réjouit de la stabilité et la sécurité de l’Irak après le retrait des forces américaines, en décembre 2011.