Abandon des poursuites contre le chauffeur de bus taggeur Roman Smetana

23-04-2013

Selon une information du site idnes.cz, les poursuites contre l'ancien chauffeur de bus Roman Smetana, condamné pour avoir taggé des affiches électorales, ont été abandonnées. Il reste cependant sous le coup de trois mois de prison avec sursis pour avoir refusé de se présenter à la prison pour purger sa peine. Ancien chauffeur de bus à Olomouc en Moravie, Roman Smetana avait été condamné pour avoir décoré en 2010 les affiches électorales, ajoutant ses commentaires et des antennes aux politiciens. Le parti ODS avait été le plus taggé et avait porté plainte, demandant 15 000 couronnes de dommages. Le tribunal avait condamné Roman Smetana à payer ces dommages, ce qu'il avait fait, mais aussi à 100 heures de travaux d'intérêt public, ce qu'il avait refusé. Une juge l'avait alors condamné à 100 jours de prison.