Accusations de censure à la Télévision publique : des journalistes soutiennent le directeur du service d'informations

02-11-2013

Seize journalistes de la Télévision publique tchèque (ČT) ont fait part de leur soutien à travers une déclaration commune à leur directeur au service d'informations Zdeňek Šámal. Selon le site medíář.cz, celui-ci pourrait en effet être licencié suite aux accusations selon lesquels ils auraient régulièrement censuré des informations au profit du président de la République Miloš Zeman et de la formation politique que celui-ci soutient, le Parti des droits des citoyens (SPOZ). Vingt-trois rédacteurs de ce média ont en effet envoyé une lettre au Conseil de la Télévision tchèque pour dénoncer ce comportement. Dans le même temps, une soixantaine de leurs collègues, dont Václav Moravec, le journaliste en charge des programmes politiques les plus importants, ont rejeté ces allégations et ont nié l'existence de toute forme de pression ou de manipulation. Directeur général de la Télévision tchèque, Petr Dvořak a annoncé qu'une enquête indépendante serait menée pour faire la lumière sur ces protestations.