Achèvement de la centrale nucléaire de Temelín : la France va proposer son réacteur EPR

19-05-2011

Toujours à l’occasion de la signature de l’accord de coopération nucléaire entre la France et la République tchèque, Eric Besson a indiqué que la France allait présenter en temps voulu le réacteur EPR. Le groupe français Areva, qui a développé ce réacteur nucléaire de troisième génération, est un des trois candidats à l’achèvement de la centrale nucléaire de Temelín, dont le montant des travaux pourrait s’établir à 20 milliards d’euros. Ce réacteur pressurisé européen permet de distribuer une puissance électrique de 1 600 mégawatts, soit la puissance souhaitée pour les deux nouveaux réacteurs de Temelín. Selon la presse tchèque, la société américaine Westhinghouse et le consortium russo-tchèque réunissant les sociétés Atomstroïexoprt, Gidropress et Škoda JS, les deux autres candidats à l’achèvement de la centrale, proposeraient des réacteurs d’une puissance inférieure de 400 à 500 mégawatts. Eric Besson devait également rencontrer ce jeudi les chefs des gouvernements tchèque et slovaque, Petr Nečas et Iveta Radičová.