Achèvement de la centrale nucléaire de Temelín : l’appel d’offres pourrait être repoussé de plusieurs années

13-10-2010

ČEZ, la société nationale de production et de distribution d’électricité, pourrait retarder de plusieurs années l’achèvement de la centrale nucléaire de Temelín, en Bohême du Sud. Mercredi, le porte-parole du géant énergétique tchèque a indiqué que ČEZ envisageait de différer les travaux sur la base des discussions menées avec les trois groupes retenus pour l’appel d’offres, parmi lesquels figure notamment le français Avera. Les candidats eux-mêmes ont réclamé plus de temps avant de présenter leurs projets. Parallèlement, le Premier ministre, Petr Nečas, et le ministre de l’Industrie et du Commerce, Martin Kocourek, ont reconnu que l’appel d’offres allait prendre du retard. Initialement, la signature du contrat, qui prévoyait notamment la construction de deux nouveaux réacteurs pour 2020, était prévue pour la mi-2012. Le montant du contrat, qui contient également la promesse de réalisation de trois autres réacteurs, est estimé à 20 milliards d’euros.