Adoption de l’euro : en 2008, la République tchèque n’a pas rempli deux des quatre critères de Maastricht

15-04-2009

La République tchèque n’a pas respecté en 2008 deux des quatre critères de Maastricht, critères de l’Union européenne aussi appelés critères de convergence indispensables pour l’adoption de l’euro. Tel est le principal enseignement qui ressort des informations communiquées, mercredi, par le ministère des Finances. Les deux critères qui n’ont pas été respectés par la République tchèque sont celui du taux d’inflation (avec un taux moyen de 6,4 % en 2008) et celui du taux de change.