Adoption de l’euro : la Commission européenne constate que la République tchèque n’est pas encore prête

04-06-2014

La République tchèque continue de ne pas remplir certains des critères nécessaires pour une éventuelle adoption de l’euro. C’est ce qu’a fait savoir, ce mercredi, la Commission européenne dans son rapport sur l’état de la convergence, dans lequel elle évalue l'état de préparation de huit États membres à la monnaie unique, parmi lesquels la République tchèque. Celle-ci ne respecte pas notamment le critère de stabilité du taux de change, pas plus que celui des finances publiques. Toutefois, sur ce dernier point, le rapport précise que la République tchèque satisfera elle aussi à ce critère si, comme l’a proposé la Commission lundi, le Conseil décide de mettre fin à la procédure de déficit excessif engagée à son égard. Plus globalement, le rapport constate que la Lituanie se distingue, à la différence des sept autres pays, en remplissant tous les critères de convergence. La Lituanie pourrait donc devenir, le 1er janvier 2015, le dix-neuvième Etat membre à adopter l’euro.