Adoption du plan du Premier ministre pour sortir de la crise gouvernementale

10-04-2005

Les sociaux-démocrates ont dit oui au plan de leur président et Premier ministre, Stanislav Gross qui, dans le cas d'un accord avec les chrétiens-démocrates et les unionistes, est prêt à donner sa démission au profit du diplomate Jan Kokout. Le nouveau cabinet, qualifié de "majorité proeuropéenne", ne devrait pas compter de leaders des partis de la coalition ou des ministres du gouvernement actuel. Ceci ne plaît aucunement aux chrétiens-démocrates et aux unionistes qui sont contre les expériences et demandent aux sociaux-démocrates de garantir qu'ils n'imposeront pas l'adoption de certaines lois avec le soutien des communistes.