Affaire de Vítkov : deux témoins risquent des poursuites pour propagation du racisme et de l’idéologie nazie

28-06-2010

Deux témoins de l’affaire de Vítkov risquent des poursuites pour propagation du racisme et de l’idéologie nazie. L’affaire Vítkov, c’est le procès qui se tient actuellement devant le tribunal d’Ostrava contre trois extrémistes de droite accusés d’avoir attaqué en novembre 2008, pour des motifs à caractère raciste, une maison habitée par une famille rom. Plusieurs personnes avaient été blessées dont une petite fille de deux ans, Natálka, brûlée au deuxième et troisième degré sur plus de 80% de son corps. Les deux témoins Marek Kuděla et Tomáš Vassiov avaient été soupçonnés par la police d’avoir participé à la préparation de l’agression, mais ils n’ont pas été inculpés faute de preuves. La police a néanmoins trouvé des éléments indiquant qu’ils sont en possession d’objets à caractère néonazis qui sont interdits. Tomáš Vassiov, qui a déjà été condamné mais qui se trouve actuellement sous libération conditionnelle, pourrait alors retrouver le chemin de la prison.