Affaire du caleçon rouge : les artistes n'ont commis aucun crime

24-08-2016

Les trois membres du collectif artistique Ztohoven qui ont remplacé, en septembre dernier, l’étendard officiel du président de la République, flottant sur le Château de Prague, par un caleçon rouge géant, n’ont commis aucun crime et seront prochainement jugés seulement pour une infraction. C’est du moins ce qui résulte d’une décision adoptée ce mercredi par le tribunal du 1er arrondissement de Prague. Filip Crhák, Matěj Hájek et David Honsa qui voulaient par cette opération protester contre Miloš Zeman, « un président qui n’a honte de rien », ont été accusés de vol, de dégradation du bien d’autrui et de troubles à l’ordre public et risquaient jusqu’à trois ans de prison.