Affaire MUS : l’Etat tchèque renouvèle ses espoirs d’obtenir des compensations

22-06-2014

Selon les informations révélées ce samedi soir par la télévision publique, l’Etat tchèque espère toujours d’obtenir une part des 660 millions de francs suisses saisis par les enquêteurs suisses de l’affaire MUS (nommé selon une des plus grandes sociétés minières tchèques, Mostecká uhelná společnost, MUS). Néanmoins, en décembre 2013, le Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone, en Suisse, a décidé qu’aucun dédommagement ne serait versé à l’Etat tchèque le quel se considère lésé dans l’affaire de la privatisation de la société minière de Most (MUS). Ce samedi, l’Etat tchèque a obtenu des parties du verdict de Bellinzone. Ayant souffert de l’escroquerie, l’Etat envisage d’entamer des nouveaux procédures en justice pour avoir droit au dédommagement.