Affaire Opencard : deux anciens maires de Prague condamnés à de la prison avec sursis

08-09-2016

Le tribunal municipal de Prague a reconnu coupable ce jeudi neuf des quinze accusés dans l'affaire Opencard, du nom de l'ancien système de carte électronique de transport dans la capitale tchèque. Parmi ces personnalités reconnues coupables, on trouve deux anciens maires de la capitale, Bohuslav Svoboda (ODS) et Tomáš Hudeček (ancien TOP 09), respectivement condamnés à deux ans et demi et à deux ans de prison avec sursis, ainsi que trois conseillers municipaux pragois actuellement en fonction. Elles étaient accusées de gestion illégale du bien d'autrui et de non-respect des règles de la concurrence, dans le cadre de deux contrats signés avec la société Haguess, qui était chargée de la maintenance du système Opencard. Les accusés se défendent de toute malversation depuis le début du procès et expliquent avoir essayé de gérer au mieux une situation problématique depuis le mandat du maire Pavel Bém (ODS). Ils ont la possibilité de faire appel du jugement rendu ce jeudi.