Alcool frelaté : 21 victimes depuis le début de la crise

17-09-2012

L'alcool frelaté a encore causé un nouveau décès dimanche : une femme de Český Těšín est décédée, à l'hôpital d'Ostrava, en Moravie. La police a inculpé 23 personnes en lien avec l'affaire de l'alcool frelaté qui a déjà causé 21 morts en République tchèque. Plus de 30 000 perquisitions et contrôles, dans des bars, restaurants et kiosques de rue ont été réalisés par la police depuis vendredi soir, où l'interdiction de vente de boissons contenant plus de 20% d'alcool a été décrétée. Le chef de la police Martin Červíček a déclaré samedi que l'enquête avait fait des progrès notables, notamment dans les régions de Zlín, Olomouc et de Moravie-Silésie. Il a précisé que les policiers étaient sur les traces de personnes qui auraient pu être derrière la fourniture de matières premières pour la fabrication d'alcool frelaté. On ne peut pas parler d'une source unique. Nous ne sommes pas dans une phase finale de l'enquête, a déclaré M. Červíček, à l'antenne de la radio publique. 40 patients seraient traités à l'heure actuelle dans le pays.