Alimentation : les Tchèques mangent plus sainement qu’en 1989 mais ont une activité physique insuffisante

07-11-2014

Les habitudes alimentaires des Tchèques ont évolué depuis 1989 et la chute du régime communiste. Ils consomment notamment moins de viande (77,4 kg en moyenne par habitant en 2014 contre 97,4 kg il y a 25 ans) et de pommes de terre (68,6 kg contre 82,8 kg), mais mangent plus de légumes (77,8 kg contre 68,7 kg) ou de pâtes (7,1 kg contre 3,1 kg) et de riz (5,2 kg contre 3,9 kg). Ils boivent aussi beaucoup plus d’eau minérale et de boissons non alcoolisées (278 l contre 108,5 l). Seule chose qui n’a pas beaucoup changé : leur consommation de bière (148,6 l contre 151 l). Paradoxalement, si dans l’ensemble les Tchèques se nourrissent mieux, le nombre de personnes souffrant d’obésité augmente, notamment en raison d’une activité physique insuffisante, notamment chez les enfants.