Amnesty International : La République tchèque n’a pas su empêcher la ségrégation des Roms

23-05-2013

Le gouvernement tchèque n’a pas réussi de manière effective à empêcher la ségrégation des écoliers Roms, qui continuent de faire face à des attaques et à des déménagements forcés. C’est ce qui ressort du rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme dans le monde en 2012, publié par l’organisation internationale Amnesty International. Selon les experts spécialisés dans la question des droits de l’homme, le gouvernement n’aurait pas adopté de mesures suffisantes, afin de limiter la ségrégation, les intimidations et les attaques violentes faites aux Roms. Le rapport évoque également le jugement de la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg, qui a statué en octobre dernier sur la détention illégale par les forces de l’ordre tchèque d’un demandeur d’asile géorgien à l’aéroport de Prague.