Andrej Babiš: « j'ai honte d'être assis sur les bancs de ce Parlement »

25-07-2014

Suite au nouveau vote des députés vendredi sur les taxes sur le carburant, le ministre des Finances Andrej Babiš (ANO), cité par les médias locaux, a déclaré avoir honte d'être assis sur les bancs de ce Parlement. Il a mis en doute l'intégrité de Milan Urban (ČSSD), l'initiateur du texte finalement rejeté, et réfuté les critiques concernant ses nombreux potentiels conflits d'intérêt. Fondateur du plus grand groupe agro-chimique du pays, Andrej Babiš avait notamment oeuvré dans le passé pour que soit adoptée la législation sur le remboursement aux agriculteurs d'une partie de la taxe intérieure de consommation sur l'essence.