Andrej Babiš : les demandes des médecins menacent le futur fonctionnement du système des soins de santé

21-09-2016

Les demandes de la Chambre tchèque des médecins (ČLK) à augmenter des cotisations de l’assurance maladie menacent le futur fonctionnement du système des soins de santé. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Finances, Andrej Babiš, dans une lettre adressée au président de la Chambre, Milan Kubka, et publiée également sur le site du ministère. La ČLK signale, depuis plusieurs mois, que les soins médicaux en République tchèque doivent faire face à de nombreux problèmes, dont notamment le sous-financement du secteur et la pénurie du personnel qualifié. Selon le ministre des Finances, la hausse des cotisations n’apporterait toutefois pas d’effets à long terme sans changements systémiques nécessaires. Toujours selon Andrej Babiš, ces demandes d’argent continues ont pour résultat que les compagnies d’assurance maladie n’auront pas de réserver financières en cas d’un éventuel ralentissement économique.