Andrej Babiš veut rester directeur de l’Agrofert même en tant que député

23-09-2013

Dans le cas où le milliardaire, Andrej Babiš, président du mouvement politique ANO, parvient à la Chambre des députés, il restera président de la société d’industrie chimique et agro-alimentaire, Agrofert. Il ne renoncerait au poste uniquement dans le cas, où il serait ministre. C’est ce qu’a déclaré Andrej Babiš lui-même ce dimanche, lors d’un entretien à la télévision Prima. Le chef de la quatrième plus grande entreprise tchèque, a ainsi changé d'avis depuis la fin du mois d’août, où il avait déclaré à l’Agence de presse tchèque, que s’il serait élu député, il cèderait le poste de directeur à quelqu’un d’autre. La société d’industrie chimique et agro-alimentaire, Agrofert, créée en 1993, a acquis en juin 2013, le plus grand groupe de presse tchèque Mafra. Celui-ci publie deux quotidiens nationaux, un quotidien régional, et gère trois télévisions ainsi que deux radios. Mafra administre également un site d’informations en ligne et possède un opérateur de réseau mobile.