Anniversaire de la plus grande amnistie de prisonniers politiques

16-05-2010

Il y a un peu plus de 50 ans, les 10 et 12 mai 1960, le régime accordait une amnistie à plus de 5 000 personnes emprisonnées pour des raisons politiques. Des personnalités aussi variées que Gustáv Husák, le général Jan Syrový, le poète Václav Renč ou l’évêque de Litoměřice Štěpán Trochta recouvraient ainsi la liberté. 64% des prisonniers politiques furent ainsi libérés à l’occasion de la plus grande amnistie que le régime communiste ait jamais prononcée. Un répit cependant de courte durée puisque de nombreux amnistiés allaient être renvoyés en prison ou être les sujets d’une étroite surveillance. Un épisode de l‘histoire tchécoslovaque sur lequel revient le quotidien Lidové Noviny dans son édition du week-end des samedi 15 et dimanche 16 mai.