Après les manifestations de dimanche à Minsk, la diplomatie tchèque a appelé les autorités biélorusses à respecter les droits de l'homme

27-03-2007

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a appelé les autorités biélorusses à respecter les droits de l'homme et de liberté, et à libérer immédiatement tous les prisonniers politiques, ainsi que toutes les personnes détenues pour leur opposition au régime autoritaire d'Alexandre Loukachenko. La diplomatie tchèque a ainsi réagi aux démonstrations qui ont rassemblé environ 15 000 personnes, dimanche, à Minsk. « Leur déroulement a démontré une nouvelle fois la substance et le caractère du régime non démocratique d'Alexandre Loukachenko, qui continue de refuser une discussion sérieuse avec les représentants de l'opposition politique et les initiatives civiques », a précisé le ministère tchèque.