Après sa tournée asiatique, l’Épopée slave de Mucha ne sera plus exposée à la Galerie nationale de Prague

15-02-2016

L’Épopée slave, le célèbre cycle de tableaux d'Alfons Mucha, vit ses derniers mois d'exposition au Palais des Foires (Veletržní paláci) dans le quartier de Holešovice à Prague. Le contrat pour cette oeuvre s'achève en février 2017. Elle devrait donc encore être visible à Prague jusqu'à la fin de l'année avant d'être exposée au Japon, au Centre national de l'art de Tokyo, au premier trimestre de l'année prochaine puis de rejoindre à partir du second semestre la Chine où elle devrait rester jusqu'au mois de mai 2018. Au retour de cette tournée, dont il est question qu'elle comprenne également la Corée du Sud et les Etats-Unis, l’Épopée slave pourrait être exposée dans un des palais détenus par la ville de Prague, éventuellement dans un nouveau bâtiment d'exposition qu'il reste à construire dans le quartier de Letná, ou encore retourner au château de Moravský Krumlov, qui l'a accueillie près un demi-siècle durant. Le directeur de la Galerie national, Jiří Fajt, a pour sa part fait savoir qu'il tablait pour l'année prochaine sur un projet réalisé par l'artiste chinois Ai Weiwei, récemment de passage à Prague, pour remplacer le cycle de tableaux d'Alfons Mucha.